Le stress

 

LE STRESs

 

 

  • « Le stress est la réaction de l’organisme face aux modifications, exigences, contraintes ou menaces de son environnement en vue de s’y adapter ». Hans Selye.

 

 

L’être humain au travail subit de plus en plus de pression dans sa vie professionnelle et privée.

En temps de crise au travail, cette pression se fait encore plus intense dans tous les secteurs d’activité et ce, quelque soit la position que l’on occupe.

 

C’est  tant au niveau de l’organisation du travail, qu’au niveau individuel que le stress et la souffrance trouvent leur place : perte du sens collectif, individualisation des postes, intensité des exigences de travail, absence de reconnaissance, isolement, responsabilisation, pression.

 

De plus, pour de nombreuses professions le stress fait partie intégrante du travail : professionnels de santé, de la relation d’aide, de services. En effet, se retrouver confronté quotidiennement à la douleur physique et/ou psychique, la maladie et la mort est en soi source de souffrance avec des risques certains d’usure. Celui-ci peut conduire au burn-out, c’est-à-dire que le professionnel se retrouve véritablement consumé par son travail.

 

Les crises personnelles que l’on traverse tout au long de la vie peuvent aussi générer du stress : crise des étapes de la vie, séparation, divorce, deuils, changement de vie….

 

 

Comment reconnaître le stress ?

 
Le stress :

  •  Symptômes physiques (douleurs musculaires, articulaires, troubles du sommeil, fatigue, épuisement…).
  • Symptômes émotionnels (nervosité, anxiété tristesse, dépression...).
  • Symptômes intellectuels (troubles de la concentration, oublis, erreurs…).
  • Trouble de la relation aux autres (agressivité, irritabilité, conflits, isolement…).
  •  Recours à des substances psycho-actives (alcool, tabac, psychotropes...).

 

Le syndrome d’épuisement professionnel (burn-out) :

Il est du à une accumulation de stress au travail. A l’heure actuelle il touche toutes les professions et plus particulièrement celles liées à la relation d’aide : professionnels de santé, médecins, chirurgiens, infirmières, aides-soignantes, ASH et le personnel administratif des établissements de santé…40 % des soignants en sont victimes.

 

Il peut être défini selon 3 critères :

  •  Épuisement émotionnel
  • Déshumanisation de la relation à l’autre
  •  Perte du sens de l’accomplissement de soi et du travail

 

On y retrouve tous les symptômes liés au stress (ci-dessus).

C’est une sorte de dépression nerveuse qui trouve sa source dans le stress du travail. Parfois dans certaines professions, un surinvestissement du rôle et de la mission engendre des risques aggravés de fautes professionnelles. Il touche des sujets normaux, on peut être en épuisement professionnel sans manifestation symptomatique.

 

Le stress post-traumatique :

Il touche les personnes qui sont exposées aux catastrophes, accidents, agressions ou témoins d’un évènement grave (dossier à suivre).

  

 

Comment éviter ou combattre le stress ?


Tout d’abord un diagnostic avec évaluation s’impose par un professionnel de santé : médecin traitant, thérapeute (psychologue...).

Certaines actions peuvent être mises en place pour gérer son stress au quotidien :

 

  •  Activité physique : la pratique d’un sport une fois par semaine (minimum) en groupe ou en individuel est essentielle pour pouvoir «évacuer» la pression. Celui-ci doit rester un plaisir.
  • Activité de plaisir, de loisirs : pour faire le vide nécessaire afin de recharger son énergie.
  • La relaxation : apprendre des techniques de relaxation afin de relâcher la pression.
  • Toute activité de créativité : musique, chant, danse, peinture, bricolage etc. pour reprendre en main sa vie et se ressourcer.

 

Il n’est pas nécessaire de mettre en oeuvre toutes ces activités. La pratique d’un sport peut être tout simplement une marche par semaine. La notion essentielle à retenir est de consacrer du temps pour soi-même, de retrouver du bien-être et du plaisir et d’évacuer la pression subie au travail et/ou dans sa vie personnelle.

 

Lorsque celui-ci est installé et que l’on ne peut s’en sortir tout seul, il ne faut pas hésiter à consulter. Une aide psychothérapeutique peut s’avérer nécessaire pour permettre d’évacuer la souffrance psychologique ou/et physique liée au stress.

 

 

 

Laurence Beauchesne - Psychologue clinicienne - Marseille 04 91 94 17 39